Ready Player One (vf)

ciné player

En 2045 les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire.

Gamers ou curieux, venez jouer aux bornes d’arcade dans le hall du théâtre et sur grand écran en famille ou entre amis !

Présentation du film et échanges sur le thème des jeux vidéo par Olivier Nison, grand gamer et philosophe.

Film de science-fiction de Steven Spielberg

Avec Tye Sheridan, Olivia Cooke

Etats-Unis, 2h20

Tarif unique : 6 € parties jeux vidéo et film

Ourverture du bar dès 18h avec pizzas, pop-corn, sodas, ...

samedi 15 décembre - 20h

Spielberg, cet homme-cinéma qui a depuis l’enfance, exactement comme ses joueurs affublés de casques VR, une caméra greffée à la place du cerveau, est aussi inspiré quand il s’agit du réel. Pour preuve, des «visions» dont lui seul a le secret, comme ce peuple de joueurs s’agitant dans le vide, casque sur les yeux, dans les rues d’une ville désolée, prenant part à une bataille invisible, ou la majestueuse ouverture qui voit le héros dévaler avec l’agilité d’un chat les caravanes empilées au son de Jump, hymne au synthétiseur de Van Halen qui a dominé les charts en 1984.

Car il faut le dire d’emblée, l’arme principale des personnages pour résoudre les énigmes successives ne sera ni la force ni la ruse, mais leur connaissance névrotique de la pop culture, obsession première du démiurge James Halliday, super-geek nourri aux références de la culture de masse, en particulier celle des années 80, cette fameuse décennie qui a justement vu Spielberg et quelques copains à lui refaçonner entièrement le monde de l’entertainment.

Clélia Cohen, Libération