Jurassic World : Fallen Kingdom

Cela fait maintenant quatre ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Owen Claire se fait un devoir de retrouver Blue, son principal raptor qui a disparu dans la nature.

Film d’aventure de Juan Antonio Bayona

Avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard

Etats-Unis, 2h07

vendredi 6 juillet - 18h30

samedi 7 juillet - 20h30

dimanche 8 juillet - 17h

mardi 10 juillet - 18h30

Dès l’ouverture, le cinéaste tire la chasse sur la charte visuelle du film précédent, au cours d’une séquence nocturne qui multiplie les sources d’éclairage, les jeux d’échelle et les menaces.

En quelques minutes, le réalisateur retrouve le sens du merveilleux perlé de terreur qui fit la gloire du Jurassic Park de Spielberg. Une réplique (« Tout doit être mort là-dedans ») indique avec malice que le maître d’œuvre est bien conscient que le spectateur qui l’a rejoint dans la salle s’attend à contempler un champ de ruines. Le plaisir d’embarquer pour une arche Noésaurus pleine à craquer comme un club berlinois au coeur de l'hiver n’en est que plus délectable.

Simon Riaux, Ecran Large