La Belle et la belle

Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tout les unit, il s'avère qu'elles ne forment qu'une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie…

Comédie de Sophie Filières

Avec Sandrine Kiberlain, Agathe Bonitzer, Melvil Poupaud

France, 1h35

samedi 14 avril - 20h45

dimanche 15 avril - 17h

mardi 17 avril - 18h30

 

Belles et bègues

Le scénario ne s’acharne pas à nous expliquer l’inexplicable, il ne déploie pas de solution fantastique ni de stratagème temporel bien ficelé pour expliquer la coprésence des deux Margaux dans le même espace-temps. Au contraire, il continue à dévier, à jouer l’idiotie et le désordre avec plus d’insistance qu’auparavant. S’instaure alors une sorte de lien maternel revitalisé entre les deux personnages dans lequel la curiosité et le savoir voyagent dans les deux sens, sans sentimentalisme et sans franche nostalgie.

Gabrielle Adjirad, Critikat.com